Depuis ses débuts en 2001, la compagnie en attendant... ambitionne de créer un théâtre qui sollicite l’imaginaire du spectateur. Quelques gestes essentiels, quelques notes et respirations choisies, le plateau est presque nu. Silence et lenteur permettent à chaque spectateur de se poser des questions, de trouver ses réponses et de se raconter sa propre histoire. Le moyen choisi est de limiter l’information, d’adopter à tous les niveaux, une attitude minimaliste.

Les spectacles se suivent et se répondent. Ils progressent par ricochets. Et derrière l’apparente diversité des formes, la construction de soi et la place de l’autre dans cette construction constituent la colonne vertébrale du travail de la compagnie. Une approche sensible, émotionnelle du théâtre où le corps est vecteur de sens.

En une quinzaine d’années, treize créations pour le jeune public ont vu le jour. La plupart sont encore au répertoire de la compagnie. Étiqueter “jeune public” la compagnie pourrait paraître une évidence. Ce serait oublier les nombreuses propositions pour adultes, Derniers remords avant l’oubli, L’apprentissage et Juste la n du monde de Jean-Luc Lagarce, Le dire troublé des choses de Patrick Lerch, La con ance faite au hasard (montages de textes de Roland Barthes) entre autres. Un travail complémentaire guidé par l’envie de ne pas se laisser enfermer. Les spectacles pour le jeune public sont nourris de l’univers des adultes et le travail en direction du jeune public in uence sa façon de faire du théâtre pour adultes, particulièrement la nécessaire prise en compte du spectateur.

Pour être au plus près de ce que vivent les enfants et les adolescents, auxquels elle s’adresse prioritairement, la compagnie met en place des projets de résidences longues (deux à trois années) dans des établissements scolaires. Avec les enseignants, nous tentons des expériences, guidés par l’envie de permettre aux enfants de se découvrir, d’être bien avec eux-mêmes et par conséquent avec les autres. Portés par des valeurs d’éducation populaire, nos interventions en milieu scolaire sont le prolongement logique de l’engagement de la compagnie pour favoriser l’accès de tous les enfants à l’art et à la culture. Pour les élèves, il s’agit d’ouvrir des fenêtres, de permettre un autre rapport à l’apprentissage, d’envisager l’individu dans sa globalité en s’adressant autant à son corps, sa sensibilité qu’à son intelligence. Ce dialogue avec des populations sur des territoires est rendu possible par quelques structures culturelles qui accompagnent de longue date la démarche de la compagnie et par l’implication de toute l’équipe artistique. 

La compagnie en attendant... est conventionnée par la Ville de Dijon et le Conseil régional de Bourgogne Franche Comté, et est soutenue par le Conseil départemental de la Côte d'Or et la DRAC de Bourgogne Franche Comté.

L'équipe

Samuel Babouillard
régisseur général
régisseur son
Juliette Barbier
plasticienne
Mathias Baudry
scénographe
Lionel Chenail
comédien
Benjamin Crouigneau
régisseur lumières
Roxanne Gauthier
photographe
Vincent Mathy
illustrateur
Vincent Godeau
illustrateur
Laurent Moreau
illustrateur
Thomas Debaene
comédien
Arnaud Morize
régisseur son
Marianne Delayre
costumière
Michel Liégeois
scénographe
Jean-Philippe Naas
metteur en scène
Simon Dusart
comédien
Stéphanie Liodenot
chargée de production
Baptiste Nénert
comédien
Nathalie Perrier
éclairagiste
Mélanie Rutten
illustratrice
Aurélie Varrin
comédienne
Emmanuelle Veïn
comédienne
Christophe Pierron
régisseur son
Sylvain Pottiez
comédien
Julie Rey
musicienne
Audrey Roger
chargée de production