En immersion sur des territoires

Au cours de son histoire, la compagnie a cheminé avec plusieurs théâtres, la rose des vents - Scène nationale de Villeneuve d’Ascq, la saison jeune public de Nanterre, le théâtre Le Passage à Fécamp - scène conventionnée Théâtre et Objets, l’Arche à Bethoncourt - scène conventionnée pour l’enfance et la jeunesse, entre autres. Le lieu accompagne le parcours artistique de la compagnie par des temps de répétitions, des moyens de coproduction, la diffusion des spectacles. La présence de la compagnie au sein des lieux est envisagée comme une ressource pour les projets d’action culturelle et d’éducation artistique, mais également pour questionner la structure. 

 

Pour être au plus près de ce que vivent les enfants et les adolescents, auxquels elle s’adresse prioritairement, et nourrir ses projets de création, la compagnie met en place des résidences longues (deux à trois années) dans des établissements scolaires. Portés par des valeurs d’éducation populaire, nos interventions en milieu scolaire sont le prolongement logique de l’engagement de la compagnie pour favoriser l’accès de tous les enfants à l’art et à la culture. L’établissement scolaire est pour nous une porte d’entrée sur un territoire. Si la majorité de nos interventions s’adressent aux élèves, elles ne se limitent pas au temps scolaire, ni à l’espace fermé de l’établissement. Au-delà des élèves, c’est aux familles que nos gestes artistiques s’adressent. 

Compagnie associée à l'arc - Scène nationale du Creusot (71)

Être compagnie associée à L’arc - Scène nationale du Creusot pour trois saisons, c’est penser un rapport nouveau avec notre territoire d’implantation, donner une autre visibilité à nos spectacles et convoquer de nouveaux moyens de production. Cette saison, nous allons y jouer deux spectacles, À l’ombre d’un nuage et La Rivière. Nous serons également en résidence pour une semaine de recherche pour la création de Cependant. Formation, ateliers, rencontres ponctueront notre présence.

Résidence de recherche à la Passerelle - Rixheim (67)

Être en résidence de recherche pendant trois années à La Passerelle à Rixheim - relais culturel, c’est bénéficier de temps nouveaux pour nourrir nos projets de création. Cette saison, nous serons en résidence dans un collège pour une semaine de répétitions de L’archipel. L’illustratrice Ingrid Godon nous rejoindra pour un travail sur le portrait avec des adolescents. En novembre, nous créerons ANIMORAMA avec Vincent Mathy. Et l’illustratrice Mélanie Rutten résidera dans un multi-accueil. 

Résidence en crèche avec

MA scène nationale, Pays de Montbéliard (25)

MA scène nationale accompagne la compagnie pour ses prochaines créations à destination de la petite enfance. Cette saison, nous résiderons dans une crèche du quartier de Petite Hollande à Montbéliard pour les premiers temps de recherche de Tout est chamboulé. Un temps de formation pour les personnels de la petite enfance est prévu en amont. 

Résidence au collège de Semur-en-Auxois (21) 

Avec le soutien du Conseil départemental de la Côte-d’or et du Théâtre Les Remparts de Semur-en-Auxois, la compagnie propose à une classe de collégiens un parcours “théâtre et écriture”. Les élèves assisteront au spectacle La Rivière et accueilleront ensuite au sein de leur établissement l’équipe de L’archipel. Répétitions, ateliers de jeu et d’écriture ponctueront cette semaine en immersion. 

Résidence au lycée des Marcs-d’Or, Dijon (21) 

Pour cette troisième année de résidence au sein du lycée des Marcs-d’Or, nous avons proposé à Denis Lachaud de mener les premiers chantiers autour du spectacle Un soir maintenant. Les élèves des classes de menuiserie seront associés à la création de la scénographie de Cependant avec Mathias Baudry et à l’exposition ANIMORAMA avec Vincent Mathy. 

Formation «mettre en jeu et en scène le livre pour le tout-petit» 

 

En lien avec ses créations, la compagnie a élaboré une formation à destination des personnels de la petite enfance. Après une découverte des techniques du théâtre d’ombres corporelles et un temps de lectures d’albums jeunesse, les participants sont invités à mettre en scène un livre. 

Cette saison, la formation est proposée avec l’arc - Scène nationale du Creusot, le Théâtre de la Renaissance à Oullins et MA scène nationale - Pays de Montbéliard. 

La troupe d’amateurs Ne l’appelle pas l’autre 

Depuis six ans, Jean-Philippe Naas accompagne et met en scène la troupe de comédiens amateurs Ne l’appelle pas l’autre. Après Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce, Les égarements du cœur et de l’esprit de Crébillon fils, ils s’attaquent à La cantatrice chauve d’Eugène Ionesco. Première représentation le 9 avril au Bistrot de la scène à Dijon avant une tournée en appartements. Une mise en scène crue et décapante, un jeu enlevé. Pour adultes avertis ! 

Photos : Roxanne Gauthier