Baudry Mathias

scénographe

Mathias Baudry est diplômé de scénographie à l’école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg en 2002 puis assiste les décorateurs Enzo Marmai et Pierre-André Weitz entre autres au théâtre et à l’opéra notamment sur les productions Déshabillages de Jean-Michel Rabeux, La damnation de Faust mis en scène par Olivier Py, Otellomis en scène par Michel Raskine... 

Depuis 2003 il réalise les décors et costumes de W.Arbach pour Le château de Cène et Médée Matériau de Sophie Rousseau en 2006 ainsi que C’est trop délicieux pour être de chair et d’os en 2008 et Quel chemin reste t-il que celui du sang en 2010. 
Il rencontre Julie Berès en 2007 et signe le décor de On n'est pas seul dans sa peau et en 2010 celui de Notre besoin de consolation.


Il réalise pour Jean Depange, les décors et costumes des opéras The Fairy Queen en 2008 Pelléas et Mélisande en 2009 et la création Le jour des meurtres, adaptation lyrique du texte de Bernard-Marie Koltes, mis en scène par Jean Depange et en musique par Pierre Thilloy en 2011. 


En 2010, il rencontre le metteur en scène Olivier Balazuc pour qui il réalise les décors et costumes de L’enfant et la nuit conte lyrique mis en musique par Franck Villard.

C'est en 2011 qu'il  collabore pour la première fois avec Jean-Philippe Naas et la compagnie en attendant... pour qui il dessinera l'espace Des grands plateaux, mais également Ô ! (d'après le texte et les dessins de Kitty Crowther), Du temps que les arbres parlaient (texte d'Yves Lebeau), À l'ombre d'un nuage (d'après les illustrations de Vincent Godeau) et la Rivière (texte de Denis Lachaud)

Il a également travaillé sur les décors et costumes de l’opéra My Way to Hell pour une mise en scène de Volodia Serre et création musicale du compositeur Matteo Franceschini. 
Au théâtre, il signe les décors et costumes de Lendemain de fête mis en scène par Julie Berès.


Sa présence sur les créations d’en attendant...
Les grands plateaux 
Ô ! 
Du temps que les arbres parlaient
À l'ombre d'un nuage

la Rivière

Cependant